Bien qu’aujourd’hui le business model d’abonnement soit bien ancré et représente de nombreux avantages certaines limites peuvent-être constatées.

Les avantages et limite d’un tel modèle…

Les avantages :
  • L’entreprise proposant un système d’abonnement à ses utilisateurs permet de sécuriser ses gains.
  • Les paiements sont comptants, l’entreprise n’a donc aucun problème de créance client. Cela permet donc une meilleure valorisation de son Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Ainsi une meilleure valorisation du BFR permet une meilleure valorisation globale de la société. Il s’agit d’un agrégat parmi beaucoup d’autres mais qui joue son importance lors d’une valorisation par flux de trésoreries actualisés (Discounted Cash-Flow, DCF en anglais).
  • Ce modèle permet donc aux entreprises de pouvoir faire des prévisions sur le long terme notamment en ce qui concerne les revenues de la société. Cela leurs permet de planifier une stratégie sur le long terme plus précise au regard des prévisions budgétaires établies.

La limite :

  • Il faut constamment innover pour éviter que le client se désabonne. Le coût peut parfois être élevé pour avoir un résultat peu concluant.

Au regard des avantages nous pouvons nous dire que la limite est minime et pourtant elle est majeure dans la guerre qui s’annonce pour le secteur de la SVOD.

Tous les concurrents actuels et futurs de la SVOD :

Netflix, Amazon Prime Video, OCS, HBO, AppleTv+, Disney+, Youtube

Les sociétés qui tirent leurs épingles du jeu…

Amazon Prime Video est le premier à avoir associé son activité principale avec celui de la SVOD. Ses abonnés peuvent bénéficier des avantages de la livraison premium, c’est-à-dire être livré en 1 jour lors de la commande d’un produit sur Internet tout en pouvant profiter de son service SVOD. Cette stratégie a pour effet de « verrouiller » ses abonnées et de supprimer par la même occasion la limite du Business Model de l’abonnement énoncé précédemment.

Lorsque nous prenons Netflix, pionnier dans le secteur de la SVOD, il est possible de constater qu’aucun effort n’a été fait pour supprimer cette limite. Leurs seules stratégies se basent sur le fait d’innover constamment à travers de multiples séries. Chaque échec peut alors être extrêmement punitif pour la société voir fatal sur le long terme si cela se répète. Le risque d’échec est d’autant plus grand avec l’arrivé de nouveaux acteurs qui pourront parfaitement répondre aux attentes des consommateurs.  Si vous souhaitez en connaitre un peu plus sur l’avenir de Netflix voici un lien traitant de ce sujet « Netflix, vers un déclin ».

Un business model que Disney souhaite améliorer…

L’objectif pour Disney, via Disney + est d’éviter que les consommateurs  ne regardent en un seul mois (durant le mois gratuit) l’équivalent de plusieurs saisons. Une technique bien connue sur Netflix ayant pour nom « Visionnage Boulimique » plus communément appelé en anglais « Binge-Watching ». Afin de pallier à cela, ils ont fait en sorte de planifier la sortie des épisodes pour que les consommateurs soient « obligés » de rester abonnées pendant 3 mois pour regarder l’intégralité de la saison. Une méthode qui permet ainsi de « verrouiller » l’abonné. Lorsque l’on connaît l’univers de Disney il est tout à fait possible qu’il décide d’associer diverses séries dans le même univers comme ils ont pu le faire via Marvel. Le but étant de tenir en haleine le consommateur, la planification des séries va alors être vitale. Dans ce cas, il serait tout à fait possible de voir en premier La série Obi-Wan Kenobi puis The Mandalorian. Ainsi les abonnés fans de Star-Wars ne se désabonneront pas avant d’avoir vu les deux saisons. Si pour regarder une saison il faut être abonné trois mois cela veut donc dire que dans le cas énoncé précédemment les abonnés seront « verrouillés » pour une durée de 6 mois. C’est donc 6 mois d’abonnement assuré pour Disney.

Cependant il y a une limite à ce système…

Au regard des nombreux acteurs voulant faire de la SVOD, le consommateur aura beaucoup de choix et pourra facilement attendre que tous les épisodes de la saison soient disponibles pour pleinement profiter du mois gratuit. Dans le cas où le mois gratuit serait disponible sur toutes les plateformes, le consommateur pourra choisir sa plateforme selon les séries et saisons disponibles. Il pourra plus facilement trouver des séries qui l’intéresse et ainsi changer de plateforme. Une fois son abonnement terminé il pourra profiter d’un nouvel abonnement gratuit sur une autre plateforme de son choix. Le but étant de  regarder toutes les séries exclusives de la plateforme cibler. Afin d’optimiser vôtre mois gratuit il faudra s’assurer que tous les épisodes de la saison qui vous intéresse soient disponible, tout en faisant en sorte que lors de la fin de votre abonnement une autre série sur une autre plateforme soit également entièrement disponible. 

Ainsi il est possible de constater que la seule entreprise ayant réussi à « verrouiller » ces abonnés est Amazon. Sa réussite est principalement due au fait qu’il a associé les activités de ces deux secteurs. Une technique que Disney devrait mettre en place. Il serait ainsi judicieux de voir apparaître des réductions aux parcs pour tous les abonnés Disney+.

Lucas GOISLARD. Tous droit réservés. 


Sources:

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de