L’Ultra UOS, la crypto-monnaie du jeu vidéo.

Le monde du jeu vidéo est un secteur en pleine croissance avec une taille de marché qui ne cesse de croître d’année en année atteignant des chiffres d’affaires de plus en plus conséquents (+ de 120 milliards de dollars en 2019). Ces dernières années, le secteur du jeu vidéo a connu de multiples arrivants que ce soit à travers de nouveaux groupes tels que Google Stadia, Amazon Luna ou bien des plateformes telles que l’Epic...
Lucas Goislard Lucas Goislard25 octobre 20205 min

Le monde du jeu vidéo est un secteur en pleine croissance avec une taille de marché qui ne cesse de croître d’année en année atteignant des chiffres d’affaires de plus en plus conséquents (+ de 120 milliards de dollars en 2019).

Ces dernières années, le secteur du jeu vidéo a connu de multiples arrivants que ce soit à travers de nouveaux groupes tels que Google Stadia, Amazon Luna ou bien des plateformes telles que l’Epic Games Store.

Malgré un nombre d’acteurs conséquent, un nouvel arrivant veut y faire sa place, mais d’une façon totalement inédite. En effet, l’Ultra IO souhaite s’implanter en innovant. Son innovation étant d’intégrer au sein de sa plateforme sa propre crypto-monnaie (Ultra UOS). En faisant cela, il souhaite implémenter la blockchain dans le secteur du jeu vidéo, une innovation non négligeable qui pourra offrir un champ des possibles assez important. Cette nouvelle plateforme souhaite créer un tout nouvel écosystème qui devra être, selon ses dires, bénéfique pour tous (les joueurs et les développeurs).

Mais qu’en est-il réellement, quels sont les atouts d’une telle plateforme et quelles sont les possibilités futures ?

 

Quels avantages ?

 

Toujours selon les annonces fournies par l’Ultra IO, il sera possible de gagner de la crypto-monnaie (Ultra UOS) en revendant des jeux vidéo pouvant inclure des objets gagnés obtenus au sein de ces mêmes jeux. Ainsi, une personne ayant joué plusieurs centaines d’heures pourra lorsqu’il revendra son jeu, inclure non seulement le prix de celui-ci, mais également celui des objets débloqués dans le prix final. L’acquéreur d’un tel jeu obtiendra donc l’ensemble de ces objets en plus du jeu initial. Un point différenciant de tout écosystème actuel.

Il sera également possible de gagner des Ultra UOS, en aidant les développeurs lors de la participation de Bêta, en regardant des vidéos publicitaires ou bien en répondant à des études de marché. Les joueurs pourront tout aussi bien être rémunérés à travers des parrainages. Il ne reste plus qu’à savoir dans quelle mesure cette rémunération sera effective.

Concernant les développeurs, la plateforme reversera davantage de pourcentage à ces derniers lors de l’achat d’une de leurs créations. Un discours peu différenciant de celui de son concurrent l’Epic Games store (actuelle stratégie de l’Epic Games store contre son concurrent Steam). Il sera donc intéressant de connaître le versement définitif pour les développeurs en comparaison des plateformes d’ores et déjà disponibles lors du lancement officiel de la plateforme. L’objectif de la plateforme est également de permettre aux joueurs d’échanger facilement à travers des forums, des salons de discussion. Un second point intéressant, mais toujours peu différenciant de la concurrence notamment face à Steam (la plus grosse plateforme dans le gaming sur PC).

 

Quel avenir ?

 

Comme il a été possible de voir, l’Ultra IO se veut être une plateforme innovante allant jusqu’à rémunérer les joueurs. Comme toute crypto-monnaie sa valeur fluctuera au fil du temps principalement en corrélation avec les volumes d’achats et de revente de cette même monnaie.

Le marché du jeu vidéo se verra donc totalement transformé en permettant aux joueurs de se rémunérer ! Il pourra s’agir d’un coup dur pour les enseignes de vente physique de jeux vidéo qui étaient avantagées par le fait qu’un joueur achetant un jeu en ligne ne pouvait pas le revendre contrairement aux joueurs achetant des jeux physiques.

Cette nouvelle donne pourra favoriser l’accélération des achats digitaux impactant sans aucun doute des enseignes tels que Micromania et bien d’autres.

À noter que l’Ultra UOS pourra certainement évoluer, rien n’a été annoncé à ce sujet. Il est tout à fait possible de voir l’apparition d’une nouvelle économie mêlant la crypto-monnaie à l’univers des jeux vidéo. Il pourrait donc exister dans un futur plus au moins proche des fonctionnalités pour intégrer l’Ultra UOS dans des jeux tels que Counter Strike (via des cases opening) ou bien dans des jeux plus économiques nécessitant des échanges entre joueurs 100 % en ligne. Nous pourrions donc voir l’émergence de bourses virtuelles propres à certains jeux vidéo. Les champs des possibles seraient donc infinis. Des métiers pourraient alors voir le jour, issues des jeux vidéo où la rémunération s’effectuerait en lien avec des crypto-monnaie où l’Ultra UOS serait l’une des monnaies prédominantes.

Le développement de la structure est toujours en cours et sa sortie est prévue au cours de l’année 2021. Une sortie à laquelle il faudra prêter attention.

 

Lucas GOISLARD

Source : Cryptoast, Ultra_IO

Pour nous soutenir : HelloAsso Fandas.

Laisser un commentaire

Champs obligatoires *