L’environnement un nouvel enjeu, mais pour qui ?

Lucas Goislard27 décembre 20188 min

Gaussin Manugistique, entreprise de véhicules de transport et de manutention, vient de signer un accord avec le groupe Bolloré pour un de ses modèles 100% électriques (l’APM 75). Cet accord démontre bien la place de plus en plus importante que prend la transition écologique dans la stratégie des entreprises. En effet, l’environnement est un enjeu qui touche …

 

… Les Entreprises

 

Il faut savoir qu’aujourd’hui de plus en plus d’entreprises entreprennent une modification de leurs business models. Le but est d’intégrer une solution environnementale lors de la conception de leurs produits. Le tout en ayant une démarche éco-responsable sur l’ensemble de leur chaîne d’activité. En effet, la croissance économique actuelle est profondément liée à une politique environnementale viable. On parle alors de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Les entreprises dans le secteur de l’industrie, telle que LEGO, BIC, RENAULT etc… sont des exemples flagrants.

Il est important pour eux de faire attention à l’éco-conception de leurs produits tout en mettant en place une économie circulaire.

Je vous invite à lire l’article traitant de ce sujet sur le business model en péril de BIC  en cliquant ici.

 

… Les Particuliers

 

Nous sommes tous touchés par les changements climatiques et ce quels que soient la zone géographique. La pollution à outrance impacte les habitants près des littoraux ou vivants sur des îles sans oublier la faune et la flore (augmentation de la pollution à travers des déchets visibles et invisibles pouvant être ingurgités par des animaux marins, réchauffement climatique, etc.).

Pour lutter contre cela, des associations telles que Sea Cleaners ont vu le jour. Leur objectif est clair, nettoyer les océans afin d’enlever le maximum de déchets pouvant être nocifs tant pour l’environnement que pour notre santé. 

 

… Les Etats

 

Voyant l’impact négatif que la pollution peut avoir sur la santé, mais également sur l’économie et l’environnement, les Etats ont décidé d’agir et ce à travers des actions au niveau mondial tel que l’accord de Paris (axé sur la lutte contre le réchauffement climatique), l’installation du principe pollueur-payeur et bien d’autres.

Bon nombre d’Etats ont également décidé de mettre en place des normes au sein de leur nation afin de réduire la pollution. On peut le voir à travers des textes comme celui à venir au sein de l’Europe. Il interdira, d’ici 2021 les bâtonnets de coton-tige, les couverts jetables, les pailles… Les emballages pour aliments prêts à être consommés sont également sur le point d’être interdits comme bien d’autres produits dont le composant principal est le plastique. Certains pays comme la France sont déjà en avance sur ces normes qui interdisent déjà les couverts et contenants jetables en plastique depuis 2018.

L’Europe s’emploie, quant à elle, à promulguer des lois visant à réduire le nombre de produits ne pouvant pas être recyclés. Ces lois tendent ainsi à réduire le nombre de produits non biodégradables et à limiter les impacts négatifs des déchets produits par l’Homme.

 

Mais qu’est-ce que l’éco-conception ?

 

L’éco-conception consiste à intégrer lors du processus de la création du produit, des éléments permettant de contrôler son cycle de vie. On peut faire référence à la biodégradation des produits qui permet aux entreprises de limiter leurs impacts environnementaux négatifs.

On peut prendre l’exemple des entreprises DMC, CAMPA, NEXTIS et bien d’autres.

 

Et qu’en est-il de l’économie circulaire ?

 

L’économie circulaire consiste à mettre en place une boucle allant de la création du produit à l’utilisation et à la destruction. Une fois détruites les matières pouvant être réutilisées sont réintégrées dans le processus de création et ainsi de suite.

L’objectif est donc de créer avec des produits qui ont déjà été utilisés.

On peut faire référence au recyclage, qui est utilisé par plusieurs entreprises comme DANONE, VEOLIA, SUEZ.

 

Pourquoi les entreprises se tournent vers ce nouveau type d’économie ?

 

Les raisons sont multiples :

  • La perception que les consommateurs ont envers les entreprises qui polluent est négative. Comme dit précédemment, de plus en plus de personnes sont impactées par les changements climatiques et voient d’un mauvais œil les entreprises qui continuent de polluer à outrance.
  • Les normes sont de plus en plus nombreuses et pointilleuses. Cela entraîne des complications pour certaines entreprises dans la commercialisation de leurs produits voire la disparition de certains. Les entreprises sont donc obligées de changer leurs façons de faire afin de pouvoir continuer à exister.
  • Elles sont également impactées au niveau financier. En effet des taxes ont été mises en place si l’entreprise dépasse des quotas de pollution. C’est ce qu’on appelle le principe du “pollueur-payeur”. Il est donc dans leurs intérêts de trouver des solutions pour réduire leurs impacts négatifs sur l’environnement.
  • Elles sont également dépendantes de la matière première. Par exemple, le pétrole pour créer leurs produits. Il serait alors judicieux pour eux de s’affranchir de cette matière première. L’objectif est d’être indépendant tout en bénéficiant de retombés économiques et sociales positifs à travers le recyclage.

Cependant tous ces changements entraînent un coût important notamment au niveau de la R&D (Recherche & Développement). C’est pourquoi des entreprises se spécialisent dans le domaine de l’énergie verte et de l’industrie verte. Elles développent des solutions permettant, grâce à leurs brevets, de bénéficier de savoirs technologiques, répondant non seulement aux nouveaux besoins de ces entreprises mais de manière plus globale, à une prise de conscience générale.

Si le sujet vous intéresse vous pouvez lire l’article suivant traitant d’une start-up française « CARBIOS » s’étant spécialisée dans ce secteur.

Lucas GOISLARD

Sources : Futura-sciences, Eco-conception, Ecologique-solidaire.gouv.fr, Lemonde, Actu-environnement, Reseau-ecoconception-nordest

Laisser un commentaire

Champs obligatoires *