DeFi : La finance décentralisée !

La DeFi vient de l’anglais « Decentralized Finance » plus communément appelé en français « Finance Décentralisée ». Son but est de permettre la transmission de valeurs et la création d’une finance pour tous sans aucun intermédiaire comme c’est le cas actuellement avec les banques ou d’autres intermédiaires. La DeFi vise à établir un système financier plus transparent où les utilisateurs restent garants de leurs propres monnaies sans intervention d’un établissement ou d’une tierce personne....
Lucas Goislard Lucas Goislard18 avril 20214 min

La DeFi vient de l’anglais « Decentralized Finance » plus communément appelé en français « Finance Décentralisée ». Son but est de permettre la transmission de valeurs et la création d’une finance pour tous sans aucun intermédiaire comme c’est le cas actuellement avec les banques ou d’autres intermédiaires.

La DeFi vise à établir un système financier plus transparent où les utilisateurs restent garants de leurs propres monnaies sans intervention d’un établissement ou d’une tierce personne. Dans ce cas de figure, les échanges se font de pair à pair et sont totalement transparents notamment via les Smart Contract (Contrat Intelligent)

Aujourd’hui la DeFi est de plus en plus répandue dans le monde de la Blockchain et il est possible d’établir plusieurs grandes familles de cette finance décentralisée.

 

Les grandes familles de la DeFi

 

1- Les Stablecoins

Dans le monde de la cryptomonnaie, il existe plusieurs stablecoins. Ces stablecoins ont pour objectifs de répliquer le cours de leur monnaie de référence, Euro, Dollar (Fiat). Les plus connus sont l’USDT, l’USDC, le DAI. Divers projets sont en cours de réalisation dont le protocole Jarvis qui a pour projet de faire une multitude de stablecoins que ce soit pour l’euro et bien d’autres Fiat. Un projet a fort potentiel surtout lorsqu’on peut voir le prix du dollar fluctuer, probablement dû à la politique économique d’imprimer massivement du dollar pour venir soutenir l’économie américaine.

Avec la DeFi il est possible pour les personnes qui ne souhaitent pas vendre leurs cryptomonnaies d’en stocker une partie, en échange de stablecoins. L’objectif d’une telle opération est de pouvoir disposer de fonds en dollars ou autre pour la vie de tous les jours sans avoir besoin de vendre sa cryptomonnaie.

 

2 – Les prêts et emprunts

La DeFi offre également la possibilité aux personnes de prêter une certaine somme en échange d’intérêts. Ces intérêts peuvent varier et il sont en grande partie corrélés aux risques encourus. Avant de réaliser une telle opération, il est préférable de s’assurer que la plateforme utilisée correspond à ses besoins et à ses attentes. Dans la majorité des cas, les fonds seront stockés pour une durée déterminée. Les intérêts perçus pourront varier chaque jour selon l’offre et la demande entre emprunteur et prêteur.

Toute personne qui dispose de cryptomonnaie peut également demander à emprunter une certaine somme. Il s’agit du même système qu’expliquer en amont dans la partie Stablecoins.

Le but est de pouvoir emprunter un stablecoins contre du Bitcoin (BTC) ou tout autre crypto (Dans l’exemple nous prendrons le BTC). Ici l’emprunteur souhaite avoir de l’USDT pour ce faire il stocke une partie de son BTC sur la plateforme. Une fois l’opération réalisée il ne pourra plus accéder à ces BTC jusqu’à le remboursement total de son prêt.

À noter que des dispositifs sont prévus dans le cas d’une baisse importante de la valeur de la crypto emprunter. Dans un scénario de grande baisse, les BTC stockés seront automatiquement liquidés pour rembourser le prêt. C’est pourquoi il est nécessaire de bien connaître les enjeux avant toute mise en application d’une telle stratégie, au risque de perdre une partie de sa cryptomonnaie.

 

3 – Les produits dérivés

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de pouvoir directement trader en passant par la Blockchain. L’une des plateformes les plus connues proposant ce type de service est Synthetics.

Sur ce type de plateforme, il est possible d’échanger des cryptomonnaies, des commodity (Marché de l’or, de l’argent, etc) mais également sur le marché de la Bourse de Paris et le Forex (Euro, Dollar…). Tout cela sans aucun intermédiaire et donc aucune intervention d’un établissement bancaire ou autre.

 

4 – Les DEX (Les échanges décentralisés)

Il s’agit d’exchange comme Coinbase, Binance, Kraken, etc, qui permettent d’échanger de la cryptomonnaie de façon totalement décentralisée de particulier à particulier.  Le but est d’échanger directement par la Blockchain sans tiers de confiance. L’un des leaders du secteur est pour le moment Uniswap. Actuellement, ces DEX sont principalement réputés pour les Yield Farming (Rendement Agricole) qu’elles proposent. En effet, pour que ces échanges puissent fonctionner il est nécessaire que les exchange disposent d’une réserve de liquidité (liquidity pool), c’est-à-dire un endroit où il y a une certaine réserve au niveau de la cryptomonnaie. Le particulier peut donc y stocker une cryptomonnaie et en échange il percevra des intérêts. Ainsi lorsqu’une personne va sur un DEX et qu’un échange (swap) est réalisé, elle devra s’acquitter d’une commission. Ces frais seront alors utilisés pour verser des intérêts aux particuliers ayant stocké leurs cryptomonnaies sur le DEX en question.

Il faut savoir que cette composante de la DeFi est complexe et il est fortement recommandé de se renseigner davantage avant de réaliser ce type d’opération. Pour ce faire, vous trouverez une vidéo du Youtubeur Hasheur en bas de page qui explique parfaitement le système DEX les limites et les risques qui la compose.

 

Nous pouvons conclure en disant que la DeFi est une véritable avancer dans le monde de la financier. Celle-ci est encore très peu connue du grand public et cela s’explique principalement par le fait que son utilisation reste encore très compliquée. Cependant, il n’est pas impossible que de plus en plus de projet apparaissent, intégrant l’ensemble des application de la DeFi dans un écosystème simplifié et facile d’utilisation. Actuellement, coinbase est le leader dans le secteur de la cryptomonnaie notamment grâce à une expérience utilisateur simplifier. Il se pourrait alors que d’autres acteurs comme Elrond (EGLD) via MAIAR soit dans la même optique d’amélioration de l’expérience utilisateurs et ce en intégrant davantage la DeFi dans leur écosystème.

Lucas GOISLARD

Pour aller plus loin :

Sources : Cryptoast, Cryptonaute

Pour nous soutenir : HelloAsso Fandas.

Laisser un commentaire

Champs obligatoires *